Actualités

Agrandissement de la propriété

14 décembre 2016

Retour

Il y a six ans, nous avons acheté sept hectares de bois. Nous y avons entrepris de grands travaux de déboisement afin d’y planter de nouvelles parcelles de vigne. Bien sûr, avant de déboiser nous nous sommes assurés qu’aucune espèce animale ou végétale en danger d’extinction ne s’y trouvait. Par la suite, nous avons évacué la totalité des souches et racines, de chêne notamment, car si ces racines se trouvent encore sous la terre au moment de la plantation elles peuvent ensuite entrainer l’apparition d’un champignon : l’armillaire, qui risque de réduire l’espérance de vie de la vigne.

Cette année, nous avons pu planter 3 hectares de cabernet sauvignon et merlot. C’est en 2018, à partir de leur « troisième feuille » que nos vignes rentreront en appellation Pessac Léognan et pourront être utilisées pour la production de notre second vin dans un premier temps.

Concernant les 3,5 hectares restants qui n’ont pas encore été plantés, nous y faisons actuellement pousser du seigle, afin d’occuper et de préparer le sol et surtout d’éviter la pousse de mauvaises herbes en attendant de procéder au drainage des sols puis au décompactage. Nous avons prévu de planter 50% des vignes en 2018 et le reste en 2019. Sur ces parcelles nous mettrons probablement 1/3 de Sémillon, 1/3 de Merlot sur la partie basse et 1/3 de Cabernet Sauvignon sur la partie haute.

A suivre…

image2

Retour