fbpx
Actualités

Vendanges 2017 précoces et extrêmement précises !

27 septembre 2017

Retour

LES VENDANGES 2017, en vidéo.

 

 

Pour Jean-Christophe Mau, Directeur du Château Brown, ce qui caractérise les vendanges 2017 c’est d’abord l’extrême précision qu’elles requièrent. En effet, le Château Brown, comme beaucoup d’autres vignobles, n’a pas été épargné par le gel printanier, ce qui engendre une grande hétérogénéité des grappes au sein du vignoble. « Cet épisode de gel ne nous laisse entrevoir qu’une moitié de récolte comparée à une année dite « normale » et rend ces vendanges et vinifications très techniques » affirme Jean-Christophe Mau. Les vignes gelées sont dispersées sur l’ensemble du vignoble et on trouve à quelques mètres d’intervalles dans un même rang des grappes à maturité optimale (de première génération) et d’autres plus petites et moins mûres poussées après le gel. Comme chaque année, les vendanges au Château Brown se font à la main et les vendangeurs ont été formés au préalable à cette récolte atypique.

Des vendanges également atypiques car particulièrement précoces. Le printemps exceptionnellement doux et ensoleillé a entrainé une floraison et une véraison très rapides, puis la précocité dans la maturité des raisins. L’été relativement sec mais frais a permis de belles acidités. « Le millésime de référence en matière de précocité est 2003. Jamais je n’avais vu au Château Brown des cabernets sauvignons finir leur véraison fin juillet et vendangés intégralement fin septembre.» déclare Jean-Christophe Mau.

Les sauvignons blancs et sémillons ont été récoltés début septembre et reposent en barriques où ils finissent actuellement leur fermentation alcoolique. Ce sont les cépages blancs qui ont été le plus touchés par le gel, mais malgré une faible récolte, la qualité est au rendez-vous: les jus ont une belle densité aromatique et sont très parfumés. Dans certaines parcelles, on a effectué plusieurs passages pour attendre une meilleure maturité et obtenir de meilleurs volumes.

Les vendanges des rouges ont commencé après le week-end très pluvieux du 17 septembre. Malgré la menace du botrytis, les merlots ont finalement été récoltés en bon état sanitaire à bonne maturité (13°) et feront des vins souples et très fruités. L’eau est arrivée tard dans le cycle de maturation et n’a eu qu’un impact léger au niveau de la dilution des jus, ce qui se corrige facilement en procédant à des saignées sur cuve.

Quant aux merlots de deuxième génération (ceux qui ont repoussé après le gel), ils serviront exclusivement à la production du rosé, qui sera cette année un 100% merlot. Un peu moins mûrs, ces raisins possèdent une belle acidité qui apportera de la fraicheur et du fruit « croquant » au Château Brown rosé 2017 !

Si les vendanges des blancs et des merlots se sont déroulées dans des conditions délicates : humides et peu ensoleillées et demandant beaucoup d’attention ; les conditions climatiques pour les vendanges des cabernets sauvignons cette semaine jusqu’à fin septembre s’annoncent plus clémentes, avec l’été indien que nous n’attendions plus… L’état sanitaire est stable et les acidités hautes. Ils ont été moins touchés par le gel, ce qui amènera cette année à faire un grand vin avec environ 70% de cabernet sauvignon.

Bien qu’il soit encore difficile de se prononcer car les vendanges ne sont pas finies, pour Jean-Christophe Mau la qualité du millésime 2017 sera probablement comparable au millésime 2012. Son attention va maintenant tout particulièrement se porter sur ces micro-vinifications afin de produire un millésime de qualité dans la continuité de son travail depuis son arrivée à la propriété fin 2004.

Enregistrer

Retour