Actualités

Lancement des Primeurs 2017 ! Vidéo inédite.

4 avril 2018

Retour

Lancement des primeurs 2017 ! Découvrez ici les secrets du millésime 2017 au Château Brown.

LE MILLÉSIME des 3 P

Trois mots peuvent décrire ce millésime 2017, trois mots commençant par la lettre P : précocité (de la récolte), précision (pendant les vendanges et les vinifications) et petit (au niveau de la quantité).

« Le millésime de référence en matière de précocité est 2003. Jamais je n’avais vu au Château Brown des cabernets sauvignons finir leur véraison fin juillet et vendangés intégralement fin septembre.» Jean-Christophe Mau.

Le printemps, exceptionnellement doux et ensoleillé a entrainé une floraison et une véraison très rapides, puis la précocité dans la maturité des raisins. L’été relativement sec mais frais a permis de belles acidités. Ces conditions climatiques ont entrainé une précocité dans les dates de récoltes.

LES VENDANGES

Par la suite les vendanges 2017 ont demandé une extrême précision. En effet, le Château Brown, n’a pas été épargné par le gel printanier, le 28 avril, ce qui a engendré une grande hétérogénéité des grappes au sein du vignoble. Les vignes gelées étaient dispersées sur l’ensemble du vignoble et on trouvait à quelques mètres d’intervalles dans un même rang des grappes à maturité optimale (de première génération) et d’autres plus petites et moins mûres poussées après le gel. Comme chaque année, les vendanges au Château Brown se font à la main et les vendangeurs ont été formés au préalable à cette récolte atypique afin de ne ramasser aucune grappe de deuxième génération pour notre grand vin. Nous n’avons fait aucune concession sur notre qualité de ramassage.

Ce sont les cépages blancs qui ont été le plus touchés par le gel. Les sauvignons blancs et sémillons ont été récoltés début septembre. Dans certaines parcelles, on a effectué plusieurs passages pour attendre une meilleure maturité et obtenir de meilleurs volumes.
Malgré une faible récolte, la qualité est au rendez-vous: les jus ont une belle densité aromatique et sont très parfumés.

Les vendanges des rouges ont commencé le 18 septembre. Malgré la menace du botrytis, les merlots ont finalement été récoltés en bon état sanitaire à bonne maturité (13°) avec un fruit éclatant.
Les conditions climatiques pour les vendanges des cabernets sauvignons jusqu’à fin septembre ont été beaucoup plus clémentes… Cette année encore nous avons utilisé le tri optique sur nos cabernets sauvignon L’état sanitaire était stable et les acidités plutôt élevées. Ils ont été moins touchés par le gel, ce qui amènera à faire un grand vin à majorité de cabernet sauvignon.

LES VINIFICATIONS

Les vinifications ont été très techniques également, pour les rouges nous avons fait des vinifications en petits volumes dans nos petites cuves inox servant d’habitude pour le débourbage de nos blancs, ainsi nous avons pu continuer notre travail de précision enclenchés dès le mois de juillet sur le vignoble, lorsque nous avons par exemple choisi d’effectuer des vendanges en verts sur les parcelles de merlot non affectées par le gel.

« Aucun compromis n’a été fait sur notre qualité, même avec une ½ récolte, notre Grand vin rouge respectera nos exigences qualitatives entamées depuis 12 ans » Jean-Christophe Mau.

Retour